An unexpected meeting. ft Henry



 
Vous trouverez ICI un important message

Partagez|

An unexpected meeting. ft Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Elinor R. Dunham
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 137
✤ Inscrit le : 14/03/2014
✤ Localisation : Swan Hotel
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: An unexpected meeting. ft Henry Lun 31 Mar - 11:36

An unexpected meeting
Elinor & Henry


Il était évident que la campagne n'était pas un endroit pour une jeune femme tel qu'Elinor. Dés son arrivé à Estbury, elle avait pris ses habitants en grippe, critiquant leur manière et leur mentalité. Elle avait grandit à Manchester, la vie là-bas était tellement différente d'ici. Elle aurait aimé y rester mais son père en avait décidé autrement. Il est vrai qu'on avait besoin d'elle, les Dunham devait rester uni mais pourquoi William avait-il le droit de faire des allés et retours entre Manchester et Estbury alors qu'elle restait coincé au Swan Hotel ? Son grand frère s'occupait de leur commerce, et bien, Elinor aurait pu très bien l'épauler à sa manière. Elle n'avait pas protesté contre cette décision, enfin un peu, elle savait que son statut de femme ne lui donnait aucun droit. Devrait-elle prendre un époux pour avoir sa liberté ? La réponse était sans équivoque, elle quitterait une cage pour une autre. Non, il était préférable pour Elinor de rester ici avec ses parents, la fortune qu'ils avaient amassé la mettait à l'abri et le mariage serait une erreur selon elle. Sauf, si elle trouvait le bon, celui dont elle tomberait amoureuse mais elle doutait qu'il puisse se trouver dans une ville tel qu'Estbury.

Elinor partagerait ses journées entre rester avec sa mère et accompagner sa sœur pour quelques balades. Elle gardait également un peu de temps pour ses lectures, sa seule et unique passion qui pouvait l'aider à se sentir mieux. D'ailleurs, ce matin, juste après avoir déjeuner, la jeune femme se préparer pour aller au centre-ville, du moins c'était le centre-ville de la campagne. Pour la jeune Dunham, ce n'était qu'une vulgaire petite rue où l'on pouvait trouver quelques boutiques. C'est accompagné de sa sœur qu'elle se rendit à la bibliothèque, qui faisait également office de librairie. Comment se faisait-il que ce village n'ait pas une libraire digne de ce nom ? La noble n'hésita pas à se moquer ouvertement de cet endroit et de leur manque de livre. Sa sœur tenta de lui faire comprendre que les clients pouvait l'entendre. « Et alors ? Est-ce ma faute si ses ouvrages date de l'année dernière ? Ma chère Violet, il faut absolument convaincre père de nous laisser partir pour Londres pour quelques jours. Je pourrai y acheter tous les livres que je désire et toi, tu pourrais surement trouver des choses qui te font envie pour tes dessins. Tu n'es pas d'accord avec moi ? » Violet acquiesça à demi-mot, elle n’était pas réellement intéressé par la City mais elle n'était pas contre obtenir de nouveaux matériel pour ses tableaux et croquis. Elle ajouta tout de même qu'il n'était pas bon de critiquer ouvertement cette ville devant ses habitants, elle ne voulait pas voir sa sœur être détesté par tout Estbury. Elinor ne dit pas un mot, au fond, elle savait que sa sœur avait raison mais elle était tellement en colère contre ce déménagement soudain qu'elle n'avait trouvé rien de bon que de se mettre tout un village à dos. Violet quitta sa sœur pour aller rejoindre leur mère mais Elinor resta, espérant trouvé la perle rare...


made by pandora.


Absente pour cause de pc mort et la tablette c'est bien mais pas pour rp  :bigrin: 
Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait tant mortifié le mien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Henry T. Hawksworth
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 39
✤ Inscrit le : 30/03/2014
✤ Localisation : Estbury
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Mar 1 Avr - 7:13

Elinor & Henry
« An unexpected meeting »


Henry referma brusquement le livre qu'il tenait entre ses mains. Un unième ouvrage qu'il ne terminerait pas. Il passa sa main sur son visage, déçu une énième foi. La bibliothèque de son oncle avait beau être garnis, Henry n'y trouvait plus, depuis longtemps, aucun livre à son goût. Soit ces lectures étaient parfumées à l'eau de rose, soit elles étaient dépassées. Il se leva lentement de son fauteuil placer devant une fenêtre donnant sur les jardins et alla reposer le livre. Faisant face à un pan de bibliothèque il m'y ses poings sur ses hanches et l'observa un moment. Il faisait courir son regard ici et là avant que l'on ne frappe à la porte et qu'une des employées de maison n'entre . Un plateau dans les mains elle alla poser celui-ci sur une table avant de verser le thé. Henry ne c'était pas retourné, sachant très bien que son thé venait d'être servi. Une habitude qui durait depuis bien des années. Chaque jour, sauf exception, Henry prenait le thé à cette heure tout pendant qu'il lisait. Cette fois-ci cependant il n'avait rien à lire.
« Merci, Maria. Aucun livre n'est arrivé ? »
cette fois-ci il se retourna pour observer la frêle petite femme qui fut désolée de lui apprendre que parmi les nombreux ouvrages qu'il avait commandés, aucun n'était encore arrivé. Henry avait expiré profondément avant de congédier Maria. Il observait sa tasse fumante posée juste à côté de son fauteuil et finit par s'y rasseoir pour boire une gorgée de ce liquide chaud. Son regard semblait scruter les jardins, mais il n'en voyait pas une fleur. Perdu dans ses pensées, il réfléchissait à ce qu'il allait bien pouvoir faire. La maison semblait déserte et il n'était pas dans son habitude d'aller quérir de la compagnie. Sa tête appuyée contre la paume de sa main, le bras sur l'accoudoir, il se décida pourtant à ce levé après avoir bu le reste de sa tasse. Si ses livres n'étaient pas arrivé il pouvait toujours aller à la library en emprunter. S'il se dépêchait, il pourrait sûrement revenir avant le tea o'clock de 16 heures. Se presser n'était pas dans les habitudes d'Henry, mais sortir non plus, alors pourquoi ne pas tout faire en une foi ? Il sortit donc de la bibliothèque et fit prévenir qu'il sortait. On lui apporta son manteau et il se mit en route pour la library. Sa marche à pied dura une vingtaine de minutes avant qu'il ne puisse apercevoir l’enseigne du magasin. Il poussa alors la porte d'entrée qui fit sonner la cloche et eut automatiquement l'attention du propriétaire. Celui-ci bien qu'à l'allure complètement campagnarde se trouvait être un homme très cultivé avec qui Henry avait souvent conversé.
« Lord Hawksworth ! Comment allez-vous ? »
« Fort bien, merci. Vous-même ? »
« Les affaires fonctionnes, alors tout va, mais que puis-je pour vous ? »
Henry mit un temps à répondre. Il regarda un instant autour de lui et pas une seule œuvre ne semblaient correspondre à ce qu'il cherchait.
«Me procurer le dernier livre de François-René de Chateaubriand. Mon exemplaire n'est pas encore arrivé de Londres. »
L'homme avait passé sa main sur sa fine barbe, façon à lui de montrer qu'il réfléchissait et en posant ses mains sur le comptoir avait finalement répondu qu'il devait bien avoir l'une de ses dernières nouvelles. Le hic était qu'Henry était déjà en possession de sa toute dernière nouvelle et il crut se sentir partir lorsque le teneur du magasin lui sortit le nom d'une nouvelle datant d'il y avait au moins deux ans.
« Ce n’est pas l’œuvre que je recherche... »
Henry s'était arrêté à la voix d'une femme qui visiblement ne trouvait pas non plus son bonheur et le faisait savoir.
« Visiblement vous n'êtes pas le seul. »
La voix de cette femme semblait être celle d'une personne connue et Henry ne pretta aucune attention  au libraire pour se diriger vers cette voix. Il reconnut bien vite Élinor Dunham qui inspectait les rangées de livres. Il eut un rapide sourire sur les lèvres avant qu'il ne fasse semblant de s'éclairer la voix pour être remarqué.
« Lady Dunham. »
Il pencha la tête pour la saluer et continua.
« Je suis surpris de vous voir dans cet endroit. »
Il regarda un instant un livre qu'il remit à sa place après quelques secondes.
« J'espère que votre père ne vous oblige pas à rester à Estbury. »
Il n'y avait pas une once de plaisanterie dans sa voix. Henry était avide de connaissance et il était curieux de savoir la réelle signification de la présence de la famille Dunham dans ce tranquille village, loin de la ville.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elinor R. Dunham
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 137
✤ Inscrit le : 14/03/2014
✤ Localisation : Swan Hotel
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Mer 2 Avr - 7:53

An unexpected meeting
Elinor & Henry


Elinor arpentait les rayons à la recherche de la perle rare mais sa recherche était vaine, elle ne pouvait espérer trouver quelque chose dans cette boutique. Toutefois, lady Dunham était toujours là, persévérante, elle ne voulait pas s'avouer vaincu. Elle avait besoin de ses lectures, c'était presque vitale pour la jeune demoiselle. Alors qu'elle tenait désespérément de tomber sur LE bouquin, elle fut interrompue dans sa recherche par ce cher Henry Hawksworth, elle ne s'attendait pas à le croiser dans cet endroit et c'était réciproque. Il était trop tard pour l'éviter, il lui avait adressé la parole et elle ne pouvait donc pas le nier. La jeune dame ne pouvait se permettre de créer un scandale avec la famille Langley bien qu'il n'était que le cousin de cette dernière. Bien qu'elle n'avait pas été élevé comme les nobles du coin, Elinor savait comment bien se comporter en société et pourrait facilement se faire passer pour un membre de la "nobility" si elle en faisait l'effort. Elle répondu à ses salutations en penchant légèrement la tête et elle lui offrit son plus beau sourire. « Monsieur Hawksworth, c'est moi qui suit surprise de vous voir ici, je ne m'attendais pas à tomber sur vous. Si vous êtes à la recherche de nouveauté, je vous conseille de repasser l'année prochaine, ici les dernières trouvailles datent d'au moins un an !» La demoiselle ne put s'empêcher de montrer son agacement face aux ouvrages que l'on pouvait trouver ici. Ce n'était pas méchant, elle s'habituera sans doute assez vite le fait de recevoir ses ouvrages plus tard que d'habitude. A moins, qu'elle trouve le moyen de partir pour Londres pour au moins quelques jours. Si son père n'acceptait pas sa requête, elle pourrait toujours demander à son frère de lui ramener ce qu'elle souhaite.

Sa place était auprès des siens et même si elle avait insisté pour rester à Manchester, elle avait du se faire une raison. Son père était malade et la campagne lui faisait le plus grand bien. Elinor savait pertinemment que leur présence dérangeait le petit quotidien de ses habitants mais elle n'en avait cure. Le Swan Hotel appartenait au Dunham et c'était pour elle une grande fierté. Son père avait acquit sa fortune en travaillant dur sans compter sur un héritage ou un titre quelconque. Et même si Elinor aimait se plaindre, elle ne pouvait nier que son père avait mérité un peu de repos.  « M'obliger ? Ma place est auprès des miens et mon père a décidé de s'établir à Estbury, c'est tout naturellement que nous l'avons suivit, moi, ma mère et ma petite sœur. Il est vrai que Manchester me manque mais pensez-vous vraiment qu'un père laisserait sa fille y vivre seule ?» répondu Elinor d'un ton calme et posée.



made by pandora.


Absente pour cause de pc mort et la tablette c'est bien mais pas pour rp  :bigrin: 
Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait tant mortifié le mien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Henry T. Hawksworth
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 39
✤ Inscrit le : 30/03/2014
✤ Localisation : Estbury
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Jeu 3 Avr - 20:37

Elinor & Henry
« An unexpected meeting »


Cette chère Élinor avait bien raison de parler ainsi de cette library. À première vue aucun livre ne méritait que l'on ne s'attarde sur lui. Il y avait bien évidemment des classiques, mais toute personne sachant lire se devait de le posséder depuis longtemps. Henry en possédait des tas. Nombreux provenaient de ses parents, mais il n'était pas rare qu'une voiture fasse le voyage Estbury / Canterburry pour débarrasser sa chambre qui croulait sous la lecture. Ces livres se retrouvaient dans sa maison, empilé dans des malles, attendant que l'on veuille bien rouvrir la bibliothèque. Il faut dire que le jeune Lord dépensait d'importantes sommes d'argent pour se procurer en un temps-record les tout nouveaux ouvrages de ses auteurs préférés.
« Je n'ai pas pour habitude de me procurer les toutes nouvelles éditions dans cet endroit. La campagne a toujours un temps de retard. Je vous conseille donc de vous les faire importer directement de Londres. »
Encore fallait-il être au courant des nouvelles parutions. Henry avait quelques amis qui jouaient les informateurs. C'était plus simple que de se rendre à Londres et puis Henry n'avait pour ainsi dire mis qu'une ou deux fois les pieds dans cette ville et dans n'importe quelle autre d'ailleurs. Dans ces endroits la règle était de sortir chaque soir ou presque dans un salon et de jouer une partie de la nuit. Henry voyait déjà le regard de tous ces Citadins se tourner vers lui en parlant de lui comme de ce pauvre orphelin qu'il était. Cela avait toujours été ainsi. Il ne supportait pas ses gens qui vous portaient une attention pour leurs intérêts. Il y avait également ces jacassements inutiles de langues de vipère remplies de haine qui n'avaient, pour Henry, pas lieux d'être. Ces villes étaient un monde qu'il fallait éviter.
« Vous laissez vivre seule dans une ville aurait été une erreur de la part de votre père. Je salue son bon sens de vous avoir amené ici. Votre ville à beau vous manquer je suis certain que vous saurez apprécier à sa juste valeur le calme d'Estbury, si tenter que Lady et Sir Septney ne fassent pas de ce village un lieu mondain. »
Henry portait peut d'affection à ces deux Londoniens qui l'avait éconduit à participer à bon nombre de leurs soirées. Il n'avait toujours trouvé étrange que de jeunes personnes comme eux eurent subitement envie de vivre à la campagne, non pas pour se reposer, mais pour y donner des soirées. Henry ne souhaitait absolument pas voir Estbury conquit par toute la bourgeoisie citadine. Il tenait à la tranquillité. Il voyait tous ces nouveaux habitants comme des fauteurs de troubles. Elinor en faisait partie, l'ensemble de sa famille pour être juste. Il c'était d'ailleurs souvent senti mal à l'aise en leur compagnie. Ne venant pas du même milieu, Henry avait bien trop souvent du mal à trouver les bons mots. Heureusement qu'il n'avait jamais été un grand parleur et bizarrement il lui était plus facile de parler à Elinor.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elinor R. Dunham
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 137
✤ Inscrit le : 14/03/2014
✤ Localisation : Swan Hotel
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Dim 6 Avr - 8:13

An unexpected meeting
Elinor & Henry


Henry savait pertinemment que la campagne avait beaucoup de retard avec la ville en ce qui concernait les nouveaux ouvrages. Il en avait surement l'habitude vu qu'il habitait Estbury depuis des années mais pour Elinor, il était dur pour elle de de dire qu'elle n'aurait pas ce qu'elle voulait en temps voulu. Elle avait vite compris que cette boutique ne pouvait lui apporter ce qu'elle attendait mais elle espérait à chaque fois qu'un miracle se produit. Elle avait déjà chargé son frère de lui procurer de nouveaux livres mais celui-ci avait beaucoup de travail et oubliait souvent de lui ramener son colis. Il était impensable pour la demoiselle d'aller à Manchester, sa ville natale se situait beaucoup trop loin mais Londres, qui était à 100 km d'Estbury offrait une belle alternative. Elinor arrivait bien à convaincre son père de la laisser se rendre à la capitale même pour quelques jours. Elle espérait obtenir le soutien de sa sœur et surtout de son frère, qui serait la personne qui l'accompagnerait. « Je vous remercie du conseil, j'avais très vite compris que c'était le seul moyen de se procurer de nouveaux ouvrages. Toutefois, j'espère partir pour Londres très bientôt car j'aime moi-même sélectionner les livres que je veux, je n'aime pas passer par des intermédiaires. » Son statut de femme ne lui donnait pas beaucoup de liberté mais le peu qu'il lui restait, elle l’utilisait à bon escient. Elle appréciait faire les choses par elle-même, cela est surement du au fait qu'Elinor avait aidé sa mère à la boutique et s'était occupé de sa petite sœur également. En résumé, s'il avait le moyen d'aller à Londres, elle irait sans hésiter et ferait le plein de nouveaux livres. Pour le moment, elle devait se monter patiente et rester à Estbury.

Apprécier Estbury ? Cela était peine perdu, la jeune Elinor semblait ne donner aucune chance à ce village et ses habitants. Comme l'avait bien souligné Henry, tout y était trop calme pour lady Dunham. Toutefois, les Stepney tenait d'animer ce petit village en donnant quelques réception digne des plus grands. Ce n'était pas les nombreux bals et réceptions qui attirait Elinor de la grande ville mais bien la diversité du monde. On y rencontrait un tas de gens différents et on pouvait toujours en apprendre plus. Le sud était tellement ennuyeux à son goût. Peut-être devrait-elle lui donner une chance ? Après tout, elle n'était là que depuis six mois ? Pour le moment, la demoiselle était encore sous le coup du déménagement et regrettait sa vie à Manchester. Nous sommes sûr que le temps l'aidera à apprécier et pourquoi pas aimer ce cottage.  « Je doute qu'un jour Estbury devienne un lieu mondain, les mentalités sont comment dire...tenaces ici. »  Elle avait dit cela d'un ton naturel, ce n'était pas péjoratif mais simplement une constatation. On ne pouvait nier que l’arrivée de nouveaux habitants et donc de changement avait dérangé beaucoup de monde à Estbury dont les habitants d'Estbury Court. Elinor pouvait en témoigner, les commérages sur les propriétaires du Swan Hotel, elle était la première à les avoir entendue. « Les Septney tentent simplement d'égayer leur quotidien et par la même occasion celui des habitants d'Estbury. Ils viennent de Londres et qu'importe les raisons qui les ont poussé à venir ici, la grande ville leur manque surement ! Avec leur réception, ils amènent un peu de Londres chez eux. Je les comprends parfaitement et je suis certaine, Lord Henry, que si vous deviez quitter Estbury, vous comprendrez également. »  Elinor n'avait rien contre les Septney, cette famille de Londres l'intriguait et passait de bon moment en compagnie de Lord James Septney. « Toutefois, je n'ai pas un goût très prononcé pour les bals surtout les danses mais j'apprécie faire de nouvelles rencontres. Je pense que le changement est parfois nécessaire, c'est comme cela que l'on évolue, n'est-ce pas ? » Pour Elinor, la venue de nouvelle tête ne pouvait qu'être une bénédiction pour Estbury, cela forçait à ses gens de constater que leur façon de vivre n'était pas la seule et se mélanger aux autres pouvaient donner de très belles choses.

made by pandora.


Absente pour cause de pc mort et la tablette c'est bien mais pas pour rp  :bigrin: 
Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait tant mortifié le mien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Henry T. Hawksworth
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 39
✤ Inscrit le : 30/03/2014
✤ Localisation : Estbury
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Sam 26 Avr - 0:39

Elinor & Henry
« An unexpected meeting »




Elinor semblait répondre avec toute franchise à Henry qui appréciait ces paroles honnêtes. Le Lord n'était pas du genre à mentir où a essayé de diminuer la vérité. Il parlait avec tout le naturel du monde et tant pis si cela ne plaisait pas. Il eut un léger sourire lorsqu’elle parla de la ténacité des mentalités d'Estbury. Henry en faisait partie. Il n'était cependant absolument pas convaincu des intentions des Septeney qu'Élinor tentait de lui faire comprendre. Un Londres à Estbury lui semblait complètement absurde.
« Ils auraient donc mieux fait de rester à Londres. Pour ma part je n'ai pas eu à me languir d'Esbury. Je ne puis donc comprendre ce qui, je le conçois, n'est pas votre cas. »
Henry se doutait qu'Élinor, se trouvant elle-même loin de chez elle, pouvait comprendre ces Septeney. Enfant, le Lord avait quitté son chez lui, mais c'était différent. À l'époque il n'avait pas voulu partir, mais il avait vite compris que cela valait mieux pour lui. Il n'était pas bon de vivre dans des souvenirs qui vous rendaient malheureux.
Elinor s'engagea finalement sur la question des bals et de ces danses affriolantes qu'Henry ne supportait pas. Il y restait à chaque foi debout droit comme un I à attendre la fin de ces pseudos festivités.
« Je partage votre ressenti pour ces bals. Cependant, il me semble avoir eu moins de chance quant aux aux rencontres. Il y a selon moi beaucoup de personnes qu'il est préférable d'éviter. »
Henry parlait bien évidemment de ces Hommes qui s'approchaient de ses cousines uniquement pour leur dots et de ces Femmes perverties par l'argent. Il avait eu trop souvent affaire à des mères désireuses d'offrir leur fille sur un plateau. Il avait du mal à concevoir que l'on puisse être ainsi attiré par l'argent. Peut-être aurait-il été comme eux s'il ne disposait pas de fortune.
« Je pense que nous n'avons pas la même vision de l'évolution Lady Dunham . Pour ma part je privilégierais les découvertes de nouveaux livres et cultures. Nombreux aujourd'hui sont les aventuriers qui nous rapportent des trésors provenant des quatre coins du monde. Cela vaut mieux que des rencontres potentiellement malsaines. »
Autant vous dire qu'Henry n'avait aucune confiance en les étrangers. L'on ne changeait pas de vie sans raison et sans un certain intérêt.
« Mais cela ne tient qu'à moi, aussi je vous souhaite de rencontrer autant de personnes... intéressantes... qui vous feront... évoluer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elinor R. Dunham
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 137
✤ Inscrit le : 14/03/2014
✤ Localisation : Swan Hotel
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Mar 29 Avr - 7:09

An unexpected meeting
Elinor & Henry


Les Stepney semblait diviser la population d'Estbury, certains voyaient leur arrivé comme une providence, d'autres comme un "poison". Elinor n'était pas du même avis qu'Henry, personne ne savait ce qui avait poussé ce frère et cette sœur à venir vivre ici. Peut-être n'avaient-il pas eu d'autres choix que de s'établir à Estbury ? Lord James Septney avait toujours été discret sur certaine partie de sa vie mais la jeune dame ne pouvait lui en vouloir, chacun avait ses petits secrets. « Je ne suis pas d'accord avec vous peut-être n'ont-il pas eu le choix que de venir s'établir à Estbury ? Je pense qu'ils ont leur raison et on ne peut leur en vouloir d'amener un peu de Londres avec eux...» Cela Elinor pouvait aisément le comprendre, elle était bien venue à Estbury sans le vouloir et s'il y avait quelque chose qui pouvait lui rappeler son Manchester natale, elle serait la première à courir vers cette chose. « Toutefois, je peux comprendre que les gens d'Estbury soit réticent à voir ses changements, le train de vie de chacun est tellement différent. La ville est tellement différente, il y a tellement d'aller-venu que nous voyons tous les jours de nouvelle tête...»

Les Stepney avait amené avec eux, la grande tendance de Londres : les bals et réceptions ! A Londres, c'était comme une coutume et le rythme s’accentuait lors de la saison mondaine. Elinor avait pu y assister de nombreuses fois. Henry partageait le même avis qu'Elinor au sujet des bals, tous les deux n'aimaient pas danser, d'ailleurs, elle avait pu le constater par elle-même. Cependant, il y avait certains personnes à éviter selon lui. sur ce point, elle était d'accord avec lui même si elle avait eu la chance de faire de bonne rencontre, enfin selon elle, bien entendue. « Je suis d'accord avec vous sur ce point, il y a toujours des personnes qu'il faut éviter mais je peux dire que j'ai eu la chance de faire de bonne rencontre jusqu'à aujourd’hui... Toutefois, je sais que je me dois de rester prudente...» Elle était consciente que la fortune de son père attirait pas mal de personnes mal attentionné et cela s'était accentué depuis qu'il avait fait l'acquisition du Swan Hotel.

Lady Elinor trouvait le lord trop méfiant, il avait certainement ses raisons mais elle se disait qu'il pourrait passer à côté de beaucoup de chose s'il se contenait de découvrir le monde par ses livres uniquement.  « Vous êtes beaucoup trop méfiant lord Henry...» lança la jeune fille d'un air amusée. « Je prend autant de plaisir à découvrir le monde par les livres que par les rencontres même si j'ai une préférence pour  les ouvrages, sur ce point, je pense que nous sommes sur la même longueur d'ondes. Nous pouvons trouver autant de bonne et de mauvaise choses dans les livres que dans nos rencontres. Je pense que c'est à nous de faire le bon choix et il est probable que notre jugement soit faux mais l'erreur est humaine et c'est ce qui nous fait avance, n'est-ce pas ?  » Elinor fit quelques pas pour parcourir le rayon, elle s'arrêta devant un manuel sur la peinture. Elle le prit en main et le parcourra quelques instant. Elle savait que sa sœur, Violet, serait ravie de le compter dans sa collection. Elle revient vers le jeune homme avec sa trouvaille en main. « Je n'ai pas trouvé mon bonheur aujourd’hui mais je ne repartirai pas sans rien et au mins ma sœur sera contente...» Il était temps pour la jeune fille de faire route vers le Swan Hotel, elle devait y retourner avec la cadette mais elle avait préféré rester ici un peu plus longtemps mais elle ne pouvait s'éterniser sachant que sa mère l'attendait.


made by pandora.


Absente pour cause de pc mort et la tablette c'est bien mais pas pour rp  :bigrin: 
Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait tant mortifié le mien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Henry T. Hawksworth
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 39
✤ Inscrit le : 30/03/2014
✤ Localisation : Estbury
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Jeu 12 Juin - 1:28

Elinor & Henry
« An unexpected meeting »




Elinor n'était pas d'accord avec Henry. Et justement cela fit réfléchir le jeune Lord. En effet peut-être que ces Septeney n'avaient pas eu le choix, ce qui piqua la curiosité d'Henry qui pensa tout de suite faire des recherches. S'il y avait une raison celle-ci ne devait pas être positive, l'on ne vient pas se perdre dans la campagne sur un coup de tête...
« Leur venue reste un mystère qui je dois dire pourrait même me rendre curieux. »
La passion d'Élinor pour la ville n'échappait pas à Henry. Il voyait toute sa passion dans ses paroles et sa voix. Comparé à la ville, Esbury ne voyait que peu de changement au plus grand plaisir de celui-ci, mais pour de jeunes demoiselles aimant le divertissement Estbury était tout sauf attrayant.
«Il est vrai que contrairement à vous je n'ai pas une âme citadine. »

De ce fait Henry n'aimait pas les soirées mondaines. Il ne faut pas croire qu'il voyait le mal partout, mais c'était dans sa nature de se méfier. Peut-être même avait-il peur de s’attacher à toute personne extérieure. Ici peu de chose pouvait bouleverser son existence. Il ne pouvait ainsi être déçu ou complètement chambouler. L'étranger lui paraissait donc comme potentiellement dangereux. Elinor semblait être d'accord avec lui bien qu'elle ait visiblement rencontré des personnes dignes de confiance dans ce genre d’événement.
« Oui, il faut être prudent, surtout lorsque l'on est une jeune femme. Les hommes ne sont pas toujours bienveillants, bien que certaine lady soit tout aussi capable de faire tourner la tête d'un Gentleman et de le pervertir jusqu'à l'os. »
Henry avait souvent pu se rendre compte de ce genre de manège. Lui-même put succomber à l'une d'entre elles s'il n'était pas aussi vigilant. Lors des bals il y en avait toujours quelques-unes dont leur seul objectif était de trouver un riche mari. Cela répugnait Henry. Il n'était pas un grand romantique, mais il ne concevait pas un mariage sans sentiment que ce fut de l'amour, de l'amitié ou de l'admiration. Certains de ses amis lui disait que l'amour venait après le mariage, mais Henry douter de la sincérité de cet amour.
La méfiance du lord sembla amuser Élinor qui bien qu'elle préférât la lecture, trouvait les rencontres tout aussi importante. Elle avait raison de penser qu'un livre pouvait contenir autant de bonnes et de mauvaises choses qu'une rencontre.
« En effet nous apprenons de nos erreurs. Le monde n’est pas vu de la même façon par chacun de nous. Aussi l'affirmation d'un livre peut nous paraître fausse tout comme les paroles d'un étranger. Notre faute est de découvrir le monde au travers des autres. Peut-être qu'un jour nous aurons suffisamment de courage pour aller voir de nos propres yeux ce qui nous entoure. »
Sa tante n'avait cessé de lui dire de parcourir le monde. Henry était passionné par ces nouvelles découverte archéologique, naturelle et même un peu scientifique. Il n'avait cependant pas le courage d'aller vivre cela. Il se contentait alors d'ouvrage et de croquis qui lui donnaient un avant-goût. Il craignait de devoir quitter le sol britannique et que tout s'écroule sous ses pieds. Il ne voulait pas finir comme ses parents.
Il regardait Élinor parcourir le rayon et qui sembla trouver quelque chose d’intéressant ce qui n'était pas son cas. En sœur attentionnée la jeune femme avait déniché de quoi intéresser sa sœur.
« Votre sœur a de la chance de pouvoir compté sur vous pour trouver un ouvrage intéressant dans cette library. Tout comme vous je repars insatisfait. je dois donc me trouver une nouvelle activité qui comblera mon ennui. »
Henry s'avançait donc en compagnie d'Élinor vers l'entrée du magasin ou le libraire, penché sur son comptoir était plongé dans un ouvrage.
Henry avait fait le voyage pour rien.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elinor R. Dunham
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
✤ Messages : 137
✤ Inscrit le : 14/03/2014
✤ Localisation : Swan Hotel
Fiche RPG
my diary
my life:

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry Ven 13 Juin - 1:37

An unexpected meeting
Elinor & Henry


Leur venue était un mystère pour tous et cela rendait curieux Henry, la jeune dame l'était tout autant et espérait en savoir plus à chaque fois qu'elle passait du temps avec les Stepney. Toutefois, ses deux frères et sœur savaient comment détourner l’attention et jusque maintenant, Elinor n'avait pas appris grand chose. De ce fait, elle pouvait comprendre les soupçons de tout un chacun mais lady Dunham restait neutre, du moins pour le moment, car elle préférait ne pas juger la situation de ses nouveaux venus. « J'avoue que ma curiosité a été titillé au début mais je laisse le temps faire son œuvre...» Elle était persuadée, qu'avec le temps, on en saurait plus. Ils avaient amené la ville avec eux, ce qui avait le don d'ennuyeux beaucoup des citoyens d'Estbury. « Et voilà ce qui continue notre principale différence mais cela ne nous empêche pas de nous trouver d'autres points commun...» lança la jeune fille sans animosité mais pour afficher un simple constat. Toutefois, elle était persuadée que ses deux trains de vie pouvaient vivre co-habiter.

Henry préconisait la prudence surtout lorsqu'on était une jeune femme, bien qu'un homme pouvait être grandement influencé par la gente féminine également. Sur ce point, Elinor était d'accord avec lui, plus la fortune de son père augmentait, plus elle voyait de nombreux prétendant défilé devant sa porte. Certains échafaudaient des plans incroyables pour tenter de rapprocher et de rester un moment seul avec elle. Bien que la fortune de son père apportait un confort indéniable, ce côté négatif de la chose lui faisait se demander si cela était judicieux de faire parti de la "haute société". « Vous avez tout à fait raison sur ce point, on ne peut imaginer ce que certains ou certains pourrait faire pour l'argent ou un rang... »


Elinor approuva les dires d'Henry en ce qui concernant de découvrir le monde par leur propre yeux. Cependant, ce n'était que de courage qu'il manquait pour la jeune fille mais bien la possibilité de faire ce qu'elle voudrait. Son statut de femme ne lui laissait pas autant de liberté qu'elle espérait. Contrairement à Henry, elle ne pouvait décider de partir pour voir le monde sauf si elle se mariait et que son mari partageait le même point de vue. Et encore, en tant que maitresse de maison, elle aurait des responsabilités et ne pourrait laisser sa demeure dés qu'elle avait envie de s'évader.  « Et bien j'espère que vous trouverez ce courage dont vous avez besoin...»

Il était temps pour Elinor de rentrer, n'ayant pas trouvé son bonheur, elle se contenta de prendre un livre pour sa jeune sœur. Un geste que trouvait Henry très attentionné. De leur côté, les deux férues de lecture repartiraient bredouille. Alors qu'elle sortait de l'établissement suivit de près du lord, Elinor prit son chapeau pour le porter à sa tête pour se protéger du soleil. Elle devait retourner chez elle à pied vu que sa sœur était reparti avec la calèche. « Il est temps pour moi de rentrer, Lord Henry, ce fut un agréable échange, j’espère que nous aurons l’occasion d'en avoir d'autre...» Ne sachant pas dans quelle direction il allait, Lady Dunham ne partit pas de suite, ne sait-on jamais, peut-être allait-il dans la même direction qu'elle et de ce fait, il ferait peut-être un bout de chemin ensemble.

 


made by pandora.
[


Absente pour cause de pc mort et la tablette c'est bien mais pas pour rp  :bigrin: 
Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s'il n'avait tant mortifié le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: An unexpected meeting. ft Henry

Revenir en haut Aller en bas

An unexpected meeting. ft Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» An unexpected meeting [PV Lexa]
» An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel
» unexpected meeting (ft. ki ohmin)
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Meeting with the infinity [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: III. Estbury Village :: main Street :: library-